Interroger la base de données EPSG

À partir de la version 6.1 (Juillet 2001) pour la base de données EPSG a été arrêtée une stratégie selon laquelle les enregistrements contenant des erreurs ne seront jamais supprimés. Elle a été mise en pratique par l'introduction d'un indicateur (deprecated indicator) qui peut prendre les valeurs vrai ou faux (oui ou non) si l'enregistrement contient ou non des erreurs significatives. Tous les interrogations effectuées par TransLT dans la base de données EPSG utilisent un filtre qui élimine les enregistrements qui ont le champ deprecated définit comme yes.

Quand on lit dans le tableau Coordinate_Operation les valeurs sur la précision des opérations, si une opération du type transformation n’a pas enregistrée une valeur, TransLT estime la valeur de la précision comme étant 999.0 metres.

Remarque: Des informations complémentaires sur la signification des termes et le mode d’organisation de la base de données EPSG peuvent être trouvées dans Guidance Note Number 7, part 1: Using the EPSG Geodetic Parameter Dataset publié par OGP et disponible pour téléchargement et visualisation à l'adresse www.epsg.org.

Interprétation des paramètres pris de la base EPSG

Dans certains cas, les paramètres pris de la base de données doit être réglés pour respecter le mode de calcul de TransLT. La modification des paramètres est effectuée dans les cas suivants:

1. Dans le cas des transformations 2D

Les opérations avec coordonnées qui utilisent les méthodes: Affine parametric transformation, Affine geometric transformation et UKOOA P6 seismic bin grid transformation sont utilisées dans TransLT comme transformations affines 2D non-orthogonales avec 6 paramètres et dans ce cas, les coefficients de ces méthodes sont changés en: Tx Ty, R, Sx, Sy et ε (coefficient de non-orthogonalité). Si le coefficient de non-orthogonalité ε est 0,0, alors la méthode utilisée est celle avec 5 paramètres et, si les facteurs d’échelle Sx et Sy sont identiques, la méthode utilisée est celle avec 4 paramètres.

Dans le cas de l’opération avec coordonnées utilisant la méthode Similarity transformation la rotation est inversée pour maintenir de sens de rotation utilisé par TransLT.

2. Dans le cas des transformations 3D

Pour les opérations avec coordonnées qui utilisent les méthodes: Position Vector transformation (geocentric domain), Position Vector transformation (geog3D domain) et Position Vector transformation (geog2D domain) les rotations sont inversées pour garder le sens de rotation utilisé par TransLT. Le sens de rotation pour ces méthodes définies dans la base EPSG est inverse, la règle des rotations 3D est différente de celle utilisée dans TransLT.

Recommandation: Les paramètres pris de la base de données pour projections, transformations 2D, 3D ou transformations polynomiales doivent être vérifiés car il est possible que dans la version actuelle de la base de données ceux-ci ne sont pas à jour. Par exemple, un cas a été constaté pour une projection pour laquelle le facteur d'échelle d’origine de projection dans la base de données est de 1,0 et, en réalité, pour la projection respective doit être utilisé un facteur de conversion d'unités en mètres de 0.999998261 (CRS: NZGD49 / Amuri Circuit).

Opérations qui ne sont pas implémentées dans cette version du logiciel